George Sand et la Vallée Noire - Exposition permanente

George Sand et la Vallée Noire – Exposition permanente

George Sand et la Vallée Noire - Exposition permanente

George Sand et la Vallée Noire - Exposition permanente

George Sand et la Vallée Noire – Exposition permanente

 

En attendant la création d’un nouveau musée à la hauteur des collections, le musée de poche présente un parcours permanent avec quelques œuvres représentatives des principales thématiques du futur musée : la Vallée Noire, terre de création; George Sand, une figure contemporaine (le métier d’écrire, la liberté à tout prix, une nature sensible, le romantisme et les arts).

 

En 2024, renouvellement du parcours permanent !

 

  • Un ensemble inédit de dessins de Maurice Sand 

Le musée a acheté par préemption cette année (2023), un ensemble tout à fait inédit et exceptionnel de près de 4 000 dessins de la main de Maurice Sand. Ces dessins, regroupés dans 90 cahiers, eux mêmes rassemblés dans 5 classeurs retracent méthodiquement l’histoire du costume, de l’antiquité à la fin du XIXe siècle, de façon chronologique. Cet ensemble révèle un travail titanesque et méticuleux réalisé par Maurice Sand pour documenter, presque scientifiquement, tout un pan de l’histoire du vêtement : chaque dessin est daté (datation du costume et non de la réalisation du dessin). 

Une sélection de cet ensemble sera présenté en 2024

 

 

 

  • Coup de projecteur sur le roman Consuelo, de George Sand

 

  • Des dessins au pastel du XVIIIe siècle, fraîchement revenus de restauration

Trois portraits au pastel du XVIIIe siècle issus des collections du musée sont revenus, après avoir passé quelques temps dans l’atelier de la restauratrice Lucille Vautherin HVO – conservation restauration

Ils ont été dépoussiérés par micro-aspirations au recto, consolidés et restabilisés par des fenêtres en carton de conservation ovales, calés grâce à des mousses de conservation, pour être finalement encadrés dans de très beaux cadres argentés afin qu’ils retrouvent toute leur splendeur !

 

Ils seront exposés en rotation sur toute l’année 2024, afin de respecter les normes d’exposition à la lumière.

Il s’agit de trois portraits : deux représentent un couple de notables de La Châtre : Gabrielle Edmée et Charles Périgois, et le troisième représente un homme anonyme.

Nous avons pu bénéficier du soutien financier de la DRAC Centre Val de Loire pour la restauration de ces œuvres. Elle a également été en partie financée grâce à « l’entrée-mécène », mise en place l’année dernière. Les visiteurs ont ainsi la possibilité d’arrondir leur ticket d’entrée, qui est habituellement à 3,50 €, à 4 €. Les 50 centimes supplémentaires servent à aider le musée à restaurer des œuvres.

 

  • Evocation « Eugène Charasson »

Coup de projecteur sur l’œuvre du peintre local Eugène CHARASSON (Aigurande-1874 – Aigurande 1939), grâce aux prêts de tableaux provenant de la collection des arrière-petits-enfants de l’artiste. Ils seront mis en regard avec la toile représentant Le Marché de La Châtre du musée.