Les collections du Musée George Sand et de la Vallé Noire

Les collections

Découvrir les collections

Le Musée George Sand et de la Vallée Noire possède une collection de près de 6 000 œuvres et documents, de l’antiquité à nos jours aux thématiques diverses et variées. La majeure partie est actuellement conservée dans des réserves externalisées. Une sélection d’œuvres est présentée dans le musée de poche. Des expositions temporaires proposent régulièrement de découvrir des éléments différents de la collection.

“L’esprit cherche et c’est le coeur qui trouve.”

George Sand

La vie des collections

ENRICHISSEMENT DES COLLECTIONS

Conserver, enrichir, étudier, publier, restaurer, diffuser… telles sont les missions d’un musée aujourd’hui. Depuis son origine, le musée a constitué ses collections essentiellement à partir de dons et legs.

 

Dans le cadre du projet de nouveau musée, le Projet Scientifique et Culturel présente une politique d’acquisition clairement définie, visant à combler/compléter les collections existantes pour enrichir le parcours permanent de visite :

         l Les collections sandiennes

         l Le fonds d’arts graphiques (XIXe, Berry et Vallée noire jusqu’à aujourd’hui)

         l La peinture et la sculpture romantiques autour des amitiés sandiennes

         l Représentation de la vie quotidienne au XIXe siècle

         l Représentation des évènements politiques marquants du XIXe siècle

         l Peintres de la vallée de la Creuse

         l Histoire locale

         l Iconographie de la Vallée Noire et de La Châtre

 

Les acquisitions peuvent être réalisées sous la forme de libéralités (dons, legs, donations) ou d’achats (achat de gré à gré, vente publique, préemption).

Le musée de La Châtre envisage également de solliciter des dépôts auprès des musées régionaux et nationaux, qui n’ont pas retenu les mêmes axes de développement que le musée de La Châtre. Ces musées possèdent bien souvent dans leurs réserves des objets pouvant enrichir le parcours.

LA VIE DES RÉSERVES

                                                             

Vidéo réalisée en 2022 par Cap7média

RESTAURATIONS DES ŒUVRES

                                                                        Portrait de Gabrielle Edmée Baron, épouse Périgois, XVIIIe siècle , pastel, dusain, gouache, collection du musée, droits photos Claude-Olivier Darré

Portraits de Charles et Gabrielle Edmée Périgois, XVIIIe siècle, pastel sur papier collé sur toile, coll. du musée, © Lancosme-Multimédia

 

L’équipe du musée a constaté diverses altérations sur ces deux œuvres assez fragiles (présence de tâches d’humidité, quelques déchirures sur les dos des œuvres…).

Une restauration est à prévoir !

Pour cela, une restauratrice (Dominique Vitart, installée à Paris) a dressé un constat d’état (document qui sert de base pour la campagne de restauration) et un devis.

La restauratrice préconise ici un nettoyage complet, quelques retouches, un renforcement, la pose de protections ainsi qu’une mise sous cadre adaptée pour les pastels.

 

Le budget total de ces restaurations s’élève à 1450 € TTC.

Ce projet de restauration sera présenté à la Commission scientifique régionale des musées de France le 8 septembre 2022.

Il est possible de contribuer à leur restauration

par une action de mécénat (don au musée défiscalisable, achat de l’Entrée-mécène, soutien à l’association des amis du musée …)

 

Qu’est-ce que l’entrée-mécène ? 

Possibilité d’arrondir le billet d’entrée de 3,50€ à 4€. La différence de 50 centimes est directement reversée pour la restauration de ces œuvres.

VALORISATION DES ŒUVRES

Le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de l’Université de Tours a réalisé un webdocumentaire interactif sur :

Le vitrail à la Renaissance en Val de Loire

Ce documentaire valorise les vitraux des XVe et XVIe présents dans les églises et dans les collections de la région Centre Val de Loire : les vitraux du musée George Sand et de la Vallée Noire réalisés par Jean Lécuyer au XVIe y sont mis à l’honneur. 

 

                                                        Détail du vitrail du martyre de Saint-Vincent par Jean Lécuyer, musée George Sand et de la Vallée Noire, La Châtre  

 

Détails vitraux, attribués à Jean Lécuyer (installés à Bourges de 1520 à 1556), coll. du musée, © Lancosme-Multimédia

 


 

Le musée possède également une incroyable collection d’objets étrusques et grecs (60 céramiques et un miroir du VIIIe au Ier siècles). Cette collection qui a été donnée au musée par le Général Léonce de Beaufort (1852-1939) pourrait provenir de la tomba dell’orco à Tarquinia, en Italie. 

En effet, des recherches récentes menées par Laurent Haumesser, conservateur au musée du Louvre, Natacha Lubtchansky et Natalie Cholodenko de l’Université de Tours, ont permis de montrer que cette tombe avait été découverte par le Général de Beaufort, alors en garnison en Italie.

Une partie des objets pourrait avoir été prélevée directement dans la tombe par ce dernier. Cette tombe est bien connue des spécialistes, puisqu’elle abrite de très belles peintures murales admirablement conservées qui ont été numérisées et présentées sur le site :

 http://icar.huma-num.fr/4D/Orco

Numérisation menée avec l’Ecole française de Rome, l’Université de Tours, le Centre Tourangeau d’Histoire et d’étude des Sources, la Soprintendenza Archeologia, Belle Arti, e Paesaggio per la città metropolitana di Firenze e le province di Pistoia e Prato, le Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme, la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire, Archéologie et Patrimoine en Méditerrannée), avec le soutien d’ARPAMED (Archéologie et Patrimoine en Méditerranée).

 

                                                                                                 

Vase en céramique, étrusque, IVe siècle avant JC, coll. du musée, © F.Lauginie

 


Retrouvez-nous tous les mois dans l’émission « Si les œuvres parlaient… » sur RCF  dans laquelle nous vous faisons entrer chaque mois dans les coulisses du musée… Prenez le temps de découvrir une œuvre, une thématique, une exposition, les coulisses du musée… 

Planning des diffusions (le mardi à 12h05) : 

Mardi 13 septembre : « Mystère étrusque, à la découverte de la collection antique du musée »

Mardi 18 octobre : George Sand, artiste plastique ! 

Mardi 15 novembre : Un projet de nouveau musée à La Châtre

Mardi 13 décembre : Derniers jours pour découvrir l’exposition « Musée In/Musée Off, 150 ans de pratique muséale à La Châtre »

Mardi 17 janvier : Le musée fait peau neuve !

Mardi 21 février : Focus sur une œuvre 

Mardi 21 mars : Dans les coulisses du musée : l’accrochage des nouvelles expositions du musée !

Mardi 18 avril : La réouverture du musée 

Mardi 16 mai : George Sand, écolo ? 

Mardi 20 juin : A la découverte de Maurice Sand

Prendre Contact

Besoin de renseignements ? Une question ? Une demande spécifique ? Envie de vous inscrire à notre Newsletter ? N’hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact. 

Centre de documentation / Fonds patrimoniaux

Le Centre de documentation

Le musée possède un centre de documentation composé de dossiers d’œuvres, catalogues de musées et d’exposition, de revues scientifiques, d’ouvrages et de thèses sur des thématiques variées (littérature, histoire de l’art, histoire, musique, muséologie…). Ce centre de documentation est avant tout un outil de travail pour l’équipe du musée, afin, notamment, de mener des recherches sur les collections et de préparer des expositions. Il a également vocation à être consulté par des chercheurs, des universitaires ou des étudiants.

 

Consultation sur place et sur rendez-vous uniquement
         à Aux réserves du musée : 5, avenue Guillaume de Marcillat – 36400 La Châtre
         à Réservations : musee@mairie-lachatre.fr | 02 54 30 25 56

Les fonds patrimoniaux

La ville de La Châtre possède une collection patrimoniale riche de plus de 20 000 documents (imprimés, manuscrits, cartes et plans, estampes, partitions, photographies).
Ces fonds patrimoniaux constituent un précieux témoignage de l’histoire de La Châtre, du Berry et de George Sand. Fleurons de la Ville de La Châtre, les documents patrimoniaux sont accessibles à toute personne qui souhaite en découvrir les richesses. Toutefois, afin de préserver l’état des documents, souvent inédits et devenus fragiles par le passage du temps, leur communication est soumise à des conditions particulières.

 

Catalogue en ligne : http://www.bib-cclachatrestesevere.net/

 

Consultation sur place et sur rendez-vous uniquement
         à Aux réserves du musée : 5, avenue Guillaume de Marcillat – 36400 La Châtre
         à Réservations : fondspatrimoniaux@mairie-lachatre.fr | 02 54 30 25 56